Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la matoutou enchainée

Le blog de la matoutou enchainée

Quelques tranches de vie en Guyane ou nous suivons notre petit bonhomme de chemin à trois.

Publié le par la-matoutou-enchainee
Publié dans : #Bonjour la bébette

 

 

DSC05778

 

 

Lulu Théière, la tortue Charbonnière

 

 

Etat civil : Chelonoidis carbonaria

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tortue_charbonni%C3%A8re_%C3%A0_pattes_rouges

 

 

Ti nom créyol : Molokoï C'est aussi le nom d'un sentier de randonnée assez réputé en Guyane qui se fait en deux jours pour les moins pressés, d’où peut être ce nom de « sentier tortue ». C'est aussi le nom de petit biscuits secs qui s’achètent chez tous les chinois. En gros de la farine, de l'eau et le tout passé à la friture...

 

 

 

C'est où qu'on la croisée :

 

Dans le jardin pardi !!!! Elle a traversé ce dernier lors d'un bel après midi ensoleillé. Avec un peu de chance, on la croise souvent aux bords, et même au milieu des routes, pistes et autres layons (sentiers).

 

 

Sa vie :

 

Lulu théière ne vit pas seule en Guyane. Elle qui préfère les savanes pour se balader à son rythme a aussi sa cousine, Lulu amédée, la tortue denticulée (http://oncfs-outremer.pagesperso-orange.fr/tortuedenticulee.htm) qui préfère la foret pour ses promenades.

Elles se ressemblent beaucoup, la meilleure facon de les distinguer restent les écailles colorée sur l'avant des pattes. Rouges pour Lulu théière et jaune pour Lulu amédée.

Sa vie est de haut risque, en particulier quand elle traverse la nationale... Le plus souvent elle se retrouve ramassée pour terminer dans un minable petit enclos de jardin. Ceci dans le meilleur des cas, car l'autre possibilité est de se retrouver frappée contre le sol à plusieurs reprises avant de terminer dans une casserole à mitonner.

 

 

Ses avantages :

 

*Permet a Nathalie de passer une après midi entière à la filmer et la photographier sous tous les angles.

*Sa traversée du jardin permet de calculer le temps de sieste restant : je me lève quand elle a atteint le grillage...

 

 

Ses inconvénients :

 

*Nous oblige à la cacher de l'haïtien qui travaille à coté de peur qu'il nous la bouffe.

*Fait naitre malgré tout la curiosité de savoir quel goût ça a.

*Nous oblige à réprimer une envie de la garder, surtout que c'est si simple de l'emprisonner.

 

 

DSC05865Une autre cousine :

 

Rhinoclemmys punctularia

 

Les créoles l'appellent tortue serpent, il paraittrait qu'elle les attire.

 

Celle de la photo a été trouvée au milieu de la nationale, paisiblement en train de traverser. Elle vit habituellement en zone marécageuse...

Commenter cet article

Articles récents

Hébergé par Overblog